Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 12:15

convoi scornConvoi est un jeu asymétrique (les buts, la pioche, les forces et les pouvoirs ont des dynamiques différentes), et Scorn est une des cartes emblématiques du camp de la Résistance, le pouvoir de destruction étant plus rare que chez les Molochs.

 

En dehors de Scorn, seul le Sniper et le pouvoir de soutien d'Iron Gate (2ème ville) permettent de détruire directement une troupe ennemi, mais vous n'utiliserez ces recours qu'au maximum une fois dans la partie. Scorn détruit en arrivant en ville, mais vous pourrez :

 

- multiplier ses mouvements, avec les cartes action (x2), mais aussi avec les Éclaireurs (x2) (une combinaison classique étant de poser Scorn sur la ville suivante avec un seul Robot, le détruire et poser ensuite un Éclaireur, qui gagne ainsi un marqueur +1, et faire bouger Scorn pour détruire une autre troupe Moloch);

 

- le poser si vous gagnez ensuite un combat sur un district "envoi à New-York", la troupe détruite en face devant normalement vous aider à vous placer dans une configuration de victoire;

 

- récupérer Scorn en main: Médic (si Scorn est resté à la traîne sur une ville détruite), mais surtout les troupes de redéploiement (reprendre une carte soldat précédemment jouée en main) idéales en combinaison car vous ne laissez pas Scorn visible sur le terrain d'affrontement (mais dans votre main, donc intouchable) en attente de la prochaine combinaison dévastatrice;

 

- le faire transiter une fois grâce au soutien de la ville de New-York, en provenance de Jersey Crust.

 

Grâce au soutien de ses troupes, avant la bataille finale et meurtière de New-York, Scorn peut détruire 2, 3 voire 4 des troupes adverses, ce qui peut créer la bascule pour la victoire. Quand New-York devient active, les pouvoirs de défausse (à ce moment la pioche Moloch est épuisée, et donc la défausse équivaut à une destruction) ou la force brute seront plus décisives.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires