Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 17:30

paris constanceLes cartes Paris sont autant de moyens pour Milady d'infléchir la partie dans une certaine direction, et accroître ainsi le nombre d'urgences que les Mousquetaires devront affronter.

 

Milady devra ainsi veiller:

 

- à ne pas laisser Paris vide trop longtemps (sauf dans les derniers tours), tout en plaçant la carte Paris la plus pénalisante au vu de la situation (compteur de temps avancé, Mousquetaires blessés, La Rochelle affaiblie...) ou des défis/duels associés;

 

- à anticiper en prenant une carte Paris en réserve en estimant au mieux la carte qui pénaliserait les Mousquetaires par la suite.

 

Il n'y a pas de forte récompense à finir Paris, et autant il est critique pour les Mousquetaires de ne pas laisser certaines cartes trop longtemps (rarement plus de 2 ou 3 tours), autant il ne faut pas forcément pour eux les régler trop vite (d'autant plus si Milady en a une autre carte Paris en réserve).

 

L'enlèvement de Constance est une carte assez symptomatique de ce dilemme:

 

- Le premier tour où cette carte est posée, les Mousquetaires ne peuvent pas perdre: Milady fait au maximum 4 succès sur les 6. Aucune urgence donc à la finir (mais vous pouvez la commencer), même si l'épée de Damocles de perdre la partie brutalement vient d'être dévoilé (ce qui peut déstabiliser les plus valeureux, mais inexpérimentés, Mousquetaires).

 

- Les tours suivants, tant que Milady n'a pas fait un total de 2 succès, les Mousquetaires restent sereins, et à 2 succès exactement peuvent tenter le pari que Milady ne réussira pas à la fin du tour (4 attaques sur 4 dès).

 

- Au-delà, l'urgence devient réelle!

 

Or un ou deux tours sans effet négatif direct à Paris relâche fondamentalement la pression des Mousquetaires, et leur permettra enfin d'avancer sur les autres lieux (et notamment la quête des Ferrets!).

 

La contrepartie est que plus les Mousquetaires tardent et attendent la dernière minute pour régler l'enlèvement, et plus Rochefort a des chances de s'y trouver pour les contrecarrer: dans ce cas limite, Athos sera alors le Mousquetaire à privilégier que cela soit pour le défi au Panache (3 de base, juste un de moins que ce feignant de D'Artagnan qui aurait pu effectuer ce défi avant pour sa belle) ou les Adversaires restants...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires