Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 18:32
undefinedL'ingénieur peut rapporter assez facilement 3 points (2 points plus du bonus d’irrigation), parfois 4 points (particulièrement les premières irrigations), ce qui pour un investissement  modeste en talents est plutôt rentable. C'est un rôle qui parait souvent puissant dans les premières parties parce qu'il apporte des points directement. Mais au-delà des points, il a son lot de subtilités...

L'irrigation permet d’ouvrir ou non les jardins : il faudra alors arriver à servir vos intérêts sans trop faciliter ceux des autres. Attention à ne pas laisser les ingénieurs à trop bas prix (en choisissant vos recrutements dans leurs lignes) si vous ne souhaitez pas investir dedans et à lutter parfois pour certaines majorités dans les jardins, en particulier si l’emplacement parait une cible de choix pour planter ce tour. Ne négligez pas de prendre la dernière irrigation d’un tour pour retarder l’irrigation d’un endroit trop avantageux pour les joueurs suivants (en commençant par exemple celle d’une des plantes 3 sans la compléter). L’irrigation est une bonne soupape pour vous permettre d’attendre que la situation au niveau de la caravane ne se débloque, tout en continuant à marquer des points.

Vous avez 2 manières d’aborder l’irrigation:

La première
part du constat qu’avec 6 irrigations bien placées, on peut irriguer les niveaux 1 et 2 intégralement. Si personne ne vous concurrence et que toutes ces plantes viennent à être plantées (terminant ainsi la partie), vous aurez donc gagné théoriquement 24 points d'irrigation (12 points directement et 12 points par bonus). Si vous arrivez ensuite à obtenir un complément correct avec vos autres actions (en privilégiant quelques plantes, les cartes cour Palais, Babylone, le temple de Marduk ou/et des irrigations incomplètes), cette avance initiale de points suffira à vous donner la victoire. Vous ne cherchez pas à ouvrir vers les plantes de niveau 3 (qui permettraient de vous rattraper au score). Il vous faudra probablement réaliser quelques plantes de niveaux 1 ou 2 pour accélérer la fin de partie. 

 


A l’inverse, la deuxième façon d’irriguer arrive plus tardivement dans la partie, en se basant sur le réseau d’irrigations établi, pour ouvrir des voies pour planter. Il ne faut pas compter sur les adversaires pour ouvrir des plantes trop intéressantes s’ils ne sont pas capables de les planter. 

 


Fortement accès sur le recrutement, l’irrigation est soutenu par le banquier et les plantes à talents. Elle sera à privilégier si l’adversaire à votre droite investit assez rapidement dans des cartes cour Caravanier et peut vous mettre dans des situations délicates au niveau de la caravane. Avec cette voie, vous pouvez toujours vous repliez vers du sûr, et attendre le bon moment.

Partager cet article

Repost 0

commentaires