Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 17:00
Ce que j'aime beaucoup avec les différents pouvoirs des personnages de Pandémie, c'est qu'ils ne nous cantonnent pas trop à un type d'action mais qu'ils se noient presque dans un masse d'action: on devra le plus souvent faire un peu de tout à l'endroit où on se trouve, même si on fait mieux certaines choses, et surtout ne pas hésiter à être mobile.

J'ai eu par exemple des parties un peu amoindries aux Chevaliers de la Table Ronde à 6 ou 7 joueurs, parce que j'étais Sir Kay et que ma destinée était de réduire les catapultes en miettes toute la partie, ou un Roi Arthur prisonnier de la quête du Graal (qui échange alors avec les autres joueurs les cartes Graal qu'ils auraient piochées).

A Pandémie, c'est à 2 ou 3 joueurs que l'importance des combinaisons de personnages est la plus marquante, et influence vraiment votre style de jeu (à 4 joueurs, quasiment tous les pouvoirs sont présents). Je me limite pour une première passe à la combinaison du Répartiteur avec un autre personnage :

Répartiteur - Expert en opérations: C'est une combinaison délicate à jouer car les 2 pouvoirs sont associées au déplacement sans aucun pouvoir de soin, et votre principale difficulté sera de prendre le temps d'échanger sans laisser la situation mondiale exploser. Bâtissez un réseau de centres qui vous permettront surtout d'en avoir à portée pour les remèdes, et saisissez l'opportunité si vous avez 2 cartes de villes d'une même couleur côte à côté à sacrifier un tour pour échanger les 2. Attendez-vous à finir la partie avec beaucoup de cubes sur le plateau!

Répartiteur - Médecin: C'est une combinaison forte, d'autant plus si vous avez un remède dans une couleur: l'éradication sera alors grandement facilitée si vous utilisez votre pouvoir de déplacer le médecin pendant votre tour qui soignera alors automatiquement la maladie concernée. Par contre, du fait d'un relatif confort de jeu, ne vous laissez pas surprendre par la fin de partie à la pioche de cartes joueurs ou à l'épuisement des cubes d'une couleur que vous tarderiez à soigner: le but final n'est pas d'avoir un monde dépourvu de maladies par endroits, mais d'avoir les 4 remèdes.

Répartiteur - Chercheur: Vous manquerez globalement de soin et de proximité de centre scientifique pour vos remèdes, mais vos échanges seront très faciles grâce à la combinaison de se rapprocher et de donner sans contrainte. Le chercheur doit garder le plus de cartes en main (puisque c'est le donneur) afin de donner la bonne série de cartes d'une certaine couleur pour compléter à 5, et sera vraisemblablement celui qui fera le moins de remèdes. Attention à bien gérer la limite de cartes en main (il n'y a rien de plus frustrant que de se trouver avec 2 fois 4 cartes d'une couleur et devoir se défausser) en anticipant l'échange!

Répartiteur - Scientifique: Le scientifique a moins besoin de cartes et sera celui qui fera le plus de remèdes. Il faut par contre ne pas hésiter assez rapidement à se réunir avec le scientifique pour donner la 4ème carte d'une couleur (qui souffre aussi un tantinet moins de la limite de cartes en main) de préférence proche d'un centre, et profiter le plus de l'avantage pour soigner une fois le remède trouvé.

A vous donc de gérer au mieux les pouvoirs qui vous sont donné, en fonction de l'arrivée des maladies et de vos forces et faiblesses... En héroïque, c'est d'ailleurs assez amusant d'essayer chaque combinaison jusqu'à avoir vaincu le mal!

Partager cet article

Repost 0

commentaires