16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 10:31

Le premier paramètre à prendre en considération dans Néfertiti est l’argent, qui va circuler en circuit fermé entre les marchés et les joueurs. Seul le premier enchérisseur a l’obligation de payer à la fermeture du marché, les suivants pouvant se contenter de simplement récupérer de l’argent. Vous aurez alors deux approches :


- dépensière : vous achetez à la limite de vos capacités pour profiter au maximum des opportunités qui s’offrent à vous. Il y aura plus d’argent en circulation (à commencer par le vôtre), et il s’agira d’en récupérer à certains moments pour rétablir vos finances (par flux et reflux d’argent). Adaptez tout de même vos achats pour ne pas trop avantager des joueurs placés après vous (et susceptible de récupérer une grande partie de vos mises). Cette approche fonctionne d’autant mieux que les offres sont globalement basses.


- économe : vous engrangez le plus d’argent possible en vous plaçant derrière les meilleurs enchérisseurs, jusqu’au moment où il devient de plus en plus difficile de prendre de belles sommes. Vous bénéficierez alors avantageusement de votre puissance financière acquise par rapport à des adversaires appauvris. Ceci avant que la fin de la partie ne se précise : il n’est en effet pas suffisamment rentable en terme de points de victoire de se contenter d’accumuler de l’argent. Cette approche fonctionne d’autant mieux que les offres sont globalement hautes.


Le trésorier permet de créer une exception dans la récupération d'argent, en dehors d’une classique fermeture de marché et jouera donc sur cette fluctuation d'argent. Vous pourrez l'appliquer dans l'une ou l'autre des approches:

- dépensière: vous surprendrez les autres joueurs en vous autorisant une offre plus haute que votre richesse monétaire ne le laisser présager au début du tour.

- économe: vous réduirez l'argent en circulation avant que les autres ne s'en empare.


De préférence, vous viserez à appauvrir un marché sur lequel vous n’êtes pas présent et/ou d’autres joueurs se trouvent en revanche en bonne position pour prendre beaucoup d’argent. C'est un personnage qui parait toujours attractif mais dans votre rythme de partie, d'autres personnages peuvent se révéler directement plus rentable: n'oubliez pas que le but sera malgré tout de faire le plus de points!


En terme d'équilibre, le trésorier est passé par un certain nombre d'étapes: de l'intégralité des Debens d'un marché, en passant par la moitié, à 3, 4 ou 5 Debens (voir même à disparaître complètement), pour trouver son point d'ancrage par rapport à l'ensemble des personnages et par rapport à notre ressenti (à Guillaume, Jacques et moi) global (et le confort qu'il procure) à cette valeur. Il est totalement inutile (vous pouvez récupérez parfois plus d'argent en étant second) donc complètement indispensable!

Partager cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog