Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 14:52

La société de consommation paraît une carte coûteuse au premier abord: seul développement à 5 du jeu de base, il n'apporte pas le même ratio direct de points qu'un développement à 6 pour un coût pourtant assez proche.

Pourtant à elle seule la société de consommation peut motiver à partir dans une stratégie bleue pure, et si vous avez de la chance pour la pioche, elle se combinera merveilleusement avec l'Association de libre échange (ALE).


A défaut d'ALE, la Guilde des marchands sera un bon subtitut de combinaison (comme les mondes bleus sont principalement des mondes de production), ou encore la Renaissance Galactique (surtout si vous avez posé une Colonie d'artistes).


Avec cette carte, il peut être intéressant de consentir un peu de retard en début de partie pour:


  • poser 2 mondes bleus

  • poser ensuite la Société de Consommation dès que vos finances vous le permettent (principalement par explorer +1/+1)

  • puis produire et consommer*2  très rapidement, tout en attendant un 3ème monde bleu (et en récupérant des cartes pendant la production pour vos autres développements/mondes)

En cours de partie, même sans nécessité de ses pouvoirs de consommation, elle sera utile dès que 2 ou 3 mondes bleus sont déjà posés, mais il n'est pas rare de monter à une pioche de 5 ou 6 cartes avec (vous n'avez donc plus besoin de vendre).

De manière plus annexe, la Société de consommation peut s'inscrire dans une stratégie axée sur le développement (même avec un seul monde bleu), et d'autant mieux avec une Fédération galactique et une Economie de marché.

Partager cet article

Repost 0

commentaires