Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 14:02

torresblocreserveUne série d'action classique pour monter d'un étage dans un château est de poser 2 blocs puis de bouger votre chevalier dessus, soit 3 actions. Le principal défaut de cette méthode, outre qu'elle coûte chère, est de laisser éventuellement un emplacement libre et trop facilement accessible derrière vous.

 

Pour vous protéger, vous avez 2 moyens: faire apparaître un nouveau chevalier pour bloquer temporairement l'emplacement (ce qui entre tout juste dans les 5 actions du tour), ou monter à nouveau sur l'emplacement tout juste libéré et probablement central. Le problème de cette dernière option est double: si vous voulez monter encore d'un étage (en répétant 2 blocs puis monter dessus), cela vous coûtera au total 6 actions (soit une de trop), dont 4 blocs (soit un de plus que le maximum autorisé).

 

La carte vous permettant de prendre un bloc de la réserve lève de manière astucieuse cette double contrainte: bloc, bloc, je monte, bloc, carte posant un bloc de la réserve, je monte. Opéré ainsi, vous ne relâcherez pas la pression sur le positionnement des chevaliers.

 

torresbloclibreLa carte qui permet de déplacer un bloc non couvert vers n'importe quelle case du terrain peut remplir parfois plus agressivement cet usage avec quelques dynamiques supplémentaires:

 

- il faut avoir un bloc libre arrangeant disponible (pas dans un de vos châteaux, et plutôt chez ceux où vos adversaires sont bien placés). Attention, vous ne pouvez pas réduire la base d'un château qui aurait déjà une tour à son maximum (un bon moyen de contre).

 

- si vous enlevez un château isolé par ce biais, vous libérerez le champs pour des extensions des châteaux voisins, tout en facilitant leurs accès: une boite de Pandore à bien anticiper! A l'inverse, vous pouvez ajouter un nouveau château isolé grâce à cette même carte, mais dans une optique de blocage quand vous êtes décidément trop loin de ces châteaux adverses...

Partager cet article

Repost 0

commentaires