Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 09:25

montee eauxMatt Leacock avait déjà soigneusement géré la difficulté dans Pandémie qu'il avait même expliqué lors d'une conférence. 

 

Dans l'île interdite, il a adressé de manière simple plusieurs "écueils" des jeux coopératifs: 

 

- dramaturgie: le rythme d'inondation (et la tension) va graduellement croître à chaque pioche d'une Montée des eaux (puisqu'on va tirer 2 puis 3 puis 4 puis 5 cartes Inondation qui font sombrer l'île au fur et à mesure), tandis qu'approche le seuil fatal (si on atteint la tête de mort, l'île entière sombre et la partie est perdue);

 

- intelligence: les cartes Inondation de la défausse sont replacées sur le dessus de la pioche, le mal n'est plus une simple pioche mais attaque là où ça fait déjà mal (d'autant plus que tout lieu qui a sombré est retiré définitivement de la pioche des Inondations);

 

- répartition: il y a exactement 3 cartes Montées des eaux dans la pioche, ce qui conditionne l'arrivée graduelle pour chaque remélangeage (cela évite ainsi de manière simple qu'une 4ème carte arrive avant le milieu de partie, et assure des tirages non aberrants).

 

Le point de départ de l'échelle d'Inondation sera donc le seul critère qui modulera la difficulté sans mise en place additionnelle avec 4 niveaux: Novice, Normal, Élite et Légendaire.

 

Légendaire est un cas un peu à part, car vous n'aurez le droit qu'à un seul remélangeage de la pioche (vous n'en verrez jamais d'autre): dans ce cadre, aucun droit à l'erreur n'est permis et l'efficacité sera de mise (et une part certaine de chance aussi).


Pour les 3 premiers niveaux, vous avez la "tranquillité" de voir passer 2 fois au moins la pioche avant de pouvoir perdre à cause de l'échelle (vous pouvez encore perdre pour d'autres raisons), et c'est principalement le rythme de lieux inondés qui variera. Ne perdez pas de vue que le jeu est une course pour obtenir les 4 trésors puis vous envoler via l'héliport: ne cherchez pas le confort à tout prix en sauvant le plus de lieux sur l'île.

 

Cette assurance de parcourir 2 fois la pioche peut influencer vos décisions:


- n'hésitez pas à dépenser les 3 cartes Hélicoptère avant le premier remélangeage, vous êtes sûr d'en récupérer avant la fin du jeu;


- à 2 et 3 joueurs, focalisez vous chacun sur UN trésor quels que soient les sacrifices, en forçant les échanges dès que possible et quitte à défausser allègrement sur le(s) trésor(s) ignoré(s), pour faire de ce(s) trésor(s) ignoré(s) votre objectif principal sur la deuxième pioche.


Si le coopératif est pour vous une totale découverte et avec vos plus jeunes enfants, le niveau Novice sera une entrée en matière de circonstance (surtout que les enfants préfèrent gagner au départ).

 

Si vous connaissez déjà "Les Chevaliers de la Table Ronde", "Pandémie", "Ghost Stories" et que vous jouez entre adultes, n'hésitez pas à aborder dès le niveau Élite (quitte à redescendre à Normal ensuite): au contraire, le défi n'en sera que plus grand! C'est personnellement ma configuration préférée.

 

Évitez le niveau Légendaire en première approche, même si vos plus cruels dilemmes (et le sel du jeu) seront dans des parties sous pression extrême. J'ai tendance à appliquer une petite variante pour ce niveau de difficulté: quand on remélange le paquet, je prend 5 cartes + 1 carte Montée des eaux que je mélange et replace sous la nouvelle pioche (et je m'assure donc que cette dernière Montée des eaux, qui clôt la partie, arrive dans les 6 dernières cartes, et que les 2 autres Montées des eaux du coup arrivent avant).


Vous aurez des moyens indirects de corser vos parties (à éviter en Légendaire mais plutôt en Elite):

- en jouant vos cartes cachés des autres (même si vous pouvez communiquer);

- en vous assurant de disposer plus de lieux cruciaux (ceux pour récupérer les trésors et l'héliport) sur les bordures plutôt que le carré central;

- en retirant une carte Sac de sable et/ou Hélicoptère.

 

Une variante officielle sur la disposition initiale existe ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires