Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 19:00

assyria_bonus.jpgLa carte bonus (qui apparait à la 2ème et 3ème ère à 4 joueurs) est symptomatique de la dynamique d'Assur qui évoluera au cours des trois ères:

- pendant la 1ère ère: seul le premier (à 2 joueurs) ou les 2 premiers (à 3 et 4 joueurs) gagnent des points à la fin de l'ère, et c'est une perte brute de chameaux de ne pas gagner de points. Or vos chameaux sont précieux pendant la 1ère et 2ème ère car ils lancent votre stratégie... Vous pourrez utiliser un dignitaire de niveau 3 pour vous assurer une 1ère place mais il sera trop coûteux d'investir dans les autres de niveau 3 (cela vous donne certes dans le meilleur des cas 8+8 points pour 12 chameaux soit un ratio de seulement 1,5 point par chameau, mais cela vous privera de beaucoup d'options beaucoup plus rentables sur le long terme).

- pendant la 2ème ère: tous les joueurs gagnent des points à Assur donc vous serez tenté de vous y rendre pour être simplement présent et/ou augmenter l'investissement en chameaux que vos adversaires devront fournir pour vous battre (d'autant que plus vous y aller tôt sur un dignitaire 2 ou 3, et plus vous avez de chances de gagner au départage). Cela pourra être l'ère où il sera le plus "facile" de viser les 3 dignitaires de niveau 3 car les joueurs auront encore beaucoup de dépenses à réaliser.

- pendant la 3ème ère: tous les joueurs gagnent également des points, et c'est le moment où les stratégies aboutissent; vous aurez alors une meilleure visibilité sur votre reliquat de chameaux et votre capacité à vous battre sur Assur. Les dignitaires de niveau 3 seront concurrencés, et ne laissez pas
un joueur, si vous pouvez vous permettre une dépense de 4 chameaux sans freiner votre stratégie, faire un dignitaire de niveau 3, puis les 2 autres pour 8 chameaux le tour suivant.


Le meilleur moyen d'avoir une bonne visibilité est:

  • d'être riche en chameaux le tour d'un décompte (le contre coup étant la crue qui vous affectera plus violemment)


  • de jouer en dernier pour savoir s'il faut vous battre ou non pour gagner une place (mais au prix de se faire souffler des emplacements de votre expansion ce tour)


 
Vos investissements sur Assur s'inscrivent donc dans votre stratégie:

  • 2 Ziggourats: vos 2 Ziggourats monteront chacune au niveau 3, vous investirez aussi dans le *1 ou *2 des offrandes des dieux. Votre complément de points se fera entre les puits (il vous faut donc des chameaux pour acheter des cartes Nourriture ou charrue) et Assur qui ne devra jamais être négligé pour ne pas vous faire rattraper (car souvent vous prenez une large avance de points, parfois artificielle, en début/milieu de partie).


  • 3 Ziggourats: un intermédiaire où les coups tactiques (monter vos ziggourats, faire des puits, investir dans Assur ou les offrandes) seront nombreux.


  • 4 Ziggourats: la dynamique est idéalement de construire les 4 Ziggourats durant les 2 premières ères, ainsi que le *3 sur les offrandes aux dieux à la 2ème ère (*1 ou *2 à la première), puis viser le *4 sur les offrandes et Assur sur la 3ème ère. Comme c'est une stratégie très couteuse en chameaux (il faut viser systèmatiquement entre 8 et 10 chameaux par tour), vous ne pourrez pas vous offrir les dignitaires 3.



Quelle que soit votre stratégie, vous ne pourrez pas négliger les chameaux (un tour à 0 chameau est pour moi catastrophique sauf si c'est pour faire beaucoup de puits, il faut vous en assurer 3 chameaux minimum soit un emplacement de rivière, avec un passage obligé à en avoir 6 pour faire une 2ème Ziggourat au moins). En effet:

  • être présent à Assur sur l'ère 2 et 3 est souvent une bonne option (donc prévoir un dignitaire);
  • les 2 premiers niveaux des offrandes qui dès 2 Ziggourats permettent de convertir 1 ou 2 chameaux contre 2 points chacun (un ratio honnête).

Partager cet article

Repost 0

commentaires