Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 19:12

Les cartes actions sont réparties en 5 couleurs de 7 cartes chacune, toutes disposées en début de partie sur les 5 marchés (colonnes) du jeu. A chaque tour vous êtes contraint:

- soit d'acheter une des cartes en bas des colonnes pour sa valeur faciale (et ouvrir à l'achat la carte suivante pour l'adversaire)

- soit de vendre une paire de la même couleur pour toucher le produit des 2 valeurs (et laisser à l'identique les possibilités d'achat, tout en renflouant vos liquidités)

Cette contrainte constitue toute la dynamique du jeu et vos achats/ventes devront s'adapter fonction de la disposition initiale.

Action 2 et 3:

Ces cartes sont présentes en double dans chaque couleur et servent de base au principe de "vente de contre": vous allez acheter en complément des actions vraiment intéressantes pour l'adversaire si celles-ci sont dévoilées, en faisant quand même un profit minimum. Il est souvent utile, quand vous êtes un peu contraint d'acheter, de répartir vos couleurs afin de pouvoir tirer bénéfice d'un plus grand nombre de situations, si bien sûr cela ne dévoile pas une carte utile à l'adversaire.

Pour l'action 2, le bénéfice sera souvent très mineur (0, 1, 2, 3 ou 4 millions en fonction de l'autre action) et sera principalement un levier (par la vente) pour décaler la contrainte d'achat.

Pour l'action 3, le bénéfice vous permettra souvent de remonter vos liquidités (1, 3, 5, 7 ou 9 millions en fonction de l'autre action) au moment opportun.

Action 4, 5 et 6:

Comme ces cartes n'existent qu'en un seul exemplaire dans chaque couleur, il n'y a que 3 combinaisons de vente forte entre ces 3 cartes:

- 4*5 pour 11 millions de bénéfice
- 4*6 pour 14 millions de bénéfice
- 5*6 pour 19 millions de bénéfice

Faire une des ventes ci-dessus vous assurera de ne plus avoir de problèmes de trésorerie jusqu'à la fin, ce qui est une bonne option pour la victoire. Mais il sera tout à fait possible que, par un jeu de bras de fer, ni votre adversaire ni vous ne parviennent à de telles ventes, et si la fin de partie approche, contentez-vous d'une vente plus mineure (avec une action 3).

Le "défaut" de ces cartes, c'est qu'à force de trop vouloir en acheter, vous immobilisez de l'argent et vous devez trouver une carte de la même couleur pour faire revenir des liquidités. Notamment:

- si les grosses valeurs d'une couleur sont vers le haut des colonnes sauf une, vous savez que si vous prenez cette dernière, vous faites un achat long terme: restez raisonnables dans ce type d'achat (le but n'est pas de prendre tous les 6 mais de pouvoir les vendre efficacement et/ou au bon moment), et ne courrez pas trop de lièvres à la fois.

- si 2 grosses valeurs d'une même couleur se suivent dans une colonne, alors vous avez peu de chances d'obtenir les 2: anticipez en allant cherchez le complémentaire ailleurs, puis libérez ces valeurs avec du coup les bonnes cartes en main pour vendre.

- si une grosse valeur est la dernière carte d'une colonne, anticipez de pouvoir faire une unique vente finale au cas où vous provoqueriez la fin de partie (et que vous n'avez plus votre joker).

- si c'est la dernière carte d'une couleur et que vous n'avez plus de joker, alors l'acheter serait de l'argent immobilisé, et cette action risque d'être une barrière qui vous freinera sur la colonne concernée (et limitera vos options).

Quelles que soient les configurations, il faudra vous adapter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires