Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 16:50

L'entrepôt joue avec un des principes intéressants de Sankt Petersburg: la gestion de sa main.

La limite de cartes à 3 est assez vite contraignant dès le deuxième tour de jeu, et il faut donc encombrer sa main pour de bonnes raisons:

- une carte particulièrement intéressante mais trop chère pour être posée

- dans une dynamique un peu similiaire à l'observatoire, l'envie de libérer un espace pour le phase suivante pour récupérer à son compte une carte intéressante (c'est notamment le cas au premier tour pendant la phase bâtiment pour s'assurer un noble ensuite) sans avoir envie de plus dépenser

L'entrepôt, passant la limite de cartes à 4, donne un peu plus de liberté dans ce sens. C'est un investissement peu coûteux que vous pouvez faire à n'importe quel moment (contrairement à la majorité des cartes qui sont intéressante à construire avant le décompte du type en question), quand son pouvoir (à effet immédiat) se fait sentir. Il est d'autant plus utile qu'il arrive dans les 2-3 premiers tours. Il se révèle très utile quand vos plans se révèlent plus gourmands que votre revenu (croissant progressivement au début), et que vous avez alors besoin d'un peu de temps.

Quand la fin de partie approche, comme vous chercherez plus à vous débarrassez des cartes dans votre main, la taverne pourra éventuellement servir à vous approprier une carte d'échange bâtiment forte en points de victoire.

L'extension avec l'arrivée des cartes violettes renforce encore plus l'encombrement de la main, et donc l'entrepôt.


Partager cet article

Repost 0

commentaires